Busy. Please wait.
or

show password
Forgot Password?

Don't have an account?  Sign up 
or

Username is available taken
show password

why


Make sure to remember your password. If you forget it there is no way for StudyStack to send you a reset link. You would need to create a new account.
We do not share your email address with others. It is only used to allow you to reset your password. For details read our Privacy Policy and Terms of Service.


Already a StudyStack user? Log In

Reset Password
Enter the associated with your account, and we'll email you a link to reset your password.
Don't know
Know
remaining cards
Save
0:01
To flip the current card, click it or press the Spacebar key.  To move the current card to one of the three colored boxes, click on the box.  You may also press the UP ARROW key to move the card to the "Know" box, the DOWN ARROW key to move the card to the "Don't know" box, or the RIGHT ARROW key to move the card to the Remaining box.  You may also click on the card displayed in any of the three boxes to bring that card back to the center.

Pass complete!

"Know" box contains:
Time elapsed:
Retries:
restart all cards
share
Embed Code - If you would like this activity on your web page, copy the script below and paste it into your web page.

  Normal Size     Small Size show me how

PHYSIO # 11 - 2

QuestionAnswer
Le débit ÉNERGÉTIQUE est conditionné par 2 facteurs La disponibilité du substrat majoritaire L’activité enzymatique
Le choix de la filière énergétique est directement reliée à la quantité d’énergie requise par rapport au temps
Plus l’exigence d’intensité est élevée et plus le temps est court plus le débit est élevé
Apport immédiat par le système des phosphagènes ATP-PCr ou anaérobie alactique
Apport à court terme par la voie anaérobie Glycolyse rapide ou anaérobie lactique
Apport à long terme par la respiration cellulaire aérobie Système oxydatif ou système aérobie Oxydation des glucides, lipides ou protéines
Système énergétique le plus simple LE SYSTÈME DES PHOSPHAGÈNES
Initie tout mouvement, peu importe son intensité LE SYSTÈME DES PHOSPHAGÈNES
utilisé lors d’activités très intenses et d’une durée très courte LE SYSTÈME DES PHOSPHAGÈNES
Comment est synthétiser ATP. Créatine kinase (CK) hydrolyse PCr afin de libérer phosphate. Ce dernier se lie à ADP pour synthétiser ATP.
Phosphagene -» Substrat phosphocréatine (PCr)
Phosphagene -» Durée de l’apport énergétique de cette filière 3 à 15 sec
Phosphagene -» Lieu d’action cytosol
Phosphagene -» ATP généré 1
Système énergétique : Glycolytique -» Substrat glucose ou glycogène
Système énergétique : Glycolytique -» Dégradation du glucose / glycogène en pyruvate acide lactique
Système énergétique : Glycolytique -» Lieu d’action cytosol
Système énergétique : Glycolytique -» ATP généré 2 ATP (glucose) 3 ATP (glycogène)
Système énergétique : Glycolytique -» Durée de l’apport énergétique de cette filière moins de 2 min
SYSTÈME GLYCOLYTIQUE : Facteur limitant Augmentation [acide lactique] Acidification des fibres musculaires altère fonctionnement enzymatique de la glycolyse -» Inhibe dégradation glycogène
STÈME GLYCOLYTIQUE : Facteur limitant Diminue capacité des fibres musculaires à libérer Ca2+ -» Diminue pouvoir contractile
L’augmentation du glucose sanguin stimule la production d’insuline par le pancréas.
L’insuline stimulera le transport du glucose vers les cellules du foie et les cellules des muscles squelettiques.(les GLUT -4)
L’insuline stimulera la «glycogène synthase» pour favoriser l’entreposage du glucose sous forme de glycogène (glycogénèse)
Utilisation du lactate comme source d’énergie : Une partie du lactate produit par le muscle est acheminé vers le foie via des transporteurs (MCT) Il est reconverti en pyruvate puis en glucose (néoglucogénèse) CYCLE DE CORI
Système oxydatif : oxydation des glucides -» Substrat glucose, glycogène
Système oxydatif : oxydation des glucides -» processus Glycolyse (2-3 ATP + 2 pyruvate) Cycle de Krebs (2 ATP + 6 NADH + 2 FADH2) Chaîne de transport des électrons (28 ATP)
Système oxydatif : oxydation des glucides -» Lieu d’action mitochondrie
Système oxydatif : oxydation des glucides -» Total ATP généré En présence d’oxygène : Formation de 32 ATP / mole de glucose
Système oxydatif : oxydation des glucides -» Durée de l’apport énergétique de cette filière 90 min
C6H12O6 + 6 O2 6 CO2 + 6 H2O + Énergie + Chaleur Système oxydatif : oxydation des glucides : Glycolyse aérobique
Transportés dans le sang Pénètrent par diffusion dans les fibres musculaires Métabolisé dans le foie et les tissus périphérique → acétyl CoA AGL
Synthèse de nouveauxTG Entre dans la glycolyse Glycérol
Glycolyse Cycle de Krebs Chaîne de transport des électrons Oxydation des glucides
β-oxydation Cycle de Krebs et chaîne de transport des électrons Oxydation des lipides
Glycolyse (néoglucogénèse) Acétyl CoA Cycle de Krebs (entrée directe) Oxydation des protéines
LA DESTINÉE DU PYRUVATE En présence d’oxygène Le pyruvate pénètre dans les mitochondries Les deux pyruvates formés à partir du glucose dans la glycolyse sont transformés en Acétyl CoA puis entrent dans le cycle de Krebs où ils sont dégradés en CO2 + H2O
LA DESTINÉE DU PYRUVATE En absence d’oxygène Le pyruvate reste dans le cytosol réduction du pyruvate en lactate
Acétyl CoA se combine à oxaloacétate pour former citrate et démarrer le cycle Synthèse de 2 ATP via l’hydrolyse de la GTP Synthèse de 6 NADH et 2 FADH2 Libération de 6 molécules de CO2 Cycle de Krebs
Élimination des ions hydrogènes libérés lors de la conversion du pyruvate en Acétyl CoA et lors du cycle le Krebs NADH + H+ sont transportés à l’extérieur de la membrane mitochondriale Chaîne de transport des électrons
Débit énergétique lent Oxydée de façon aérobie seulement OXYDATION DES LIPIDES
Dégradation de la chaîne de carbone d’un acide gras en 2 carbones (acide acétique) Chaque molécule d’acide acétique se lie au coenzyme A pour former une molécule d’acétyl CoA β-oxydation des lipides ÉTAPE 1 ET 2
Acétyl CoA peut ensuite entrer dans le cycle de Krebs CombinaisonAcétyl CoA + oxaloacétate afin de démarrer le cycle de Krebs et produire ATP β-oxydation des lipides ÉTAPE 3 ET 4
Processus identique à la dégradation du glucose Dégradation des lipides produit une plus grande quantité d’acétyl CoA que le métabolisme des glucides, donc, produit plus d’ATP Oxydation des lipides : cycle de Krebs et chaîne de transport des électrons ÉTAPE 1 ET 2
Par contre, la dégradation des lipides consomme plus d’O2 que celle des glucides Par la suite, tous les ions hydrogène libérés sont transportés par la chaîne de transport des électrons : phosphorylation oxydative Oxydation des lipides : cycle de Krebs et chaîne de transport des électrons ÉTAPE 3 ET 4
OXYDATION DES LIPIDES -» Substrat acide gras libre (via les TG)
OXYDATION DES LIPIDES -» Lipolyse Lipase (enzyme) entraîne dégradation des TG -» 3 AGL + 1 glycérol
OXYDATION DES LIPIDES -» Oxydation des lipides Lorsque TG sont dégradés par lipase, AGL va dans le sang, puis fibre musculaire Acétyl CoA → Cycle de Krebs et chaîne de transport des électrons
OXYDATION DES LIPIDES -» ATP générés 129 ATP pour 1 AGL (1 TG = 3 AGL = 387 ATP)
La fonction principale des protéines alimentaires fournir les acides aminés nécessaires à l’anabolisme des protéines tissulaires de l’organisme
Principaux constituants des tissus Acides aminés (AA) (unités de base des protéines)
Les protéines sont dégradées en acides aminés Protéolyse
Catabolisme des AA -»Acide cétonique + Groupement amine Désamination
Peut pénétrer dans voies métaboliques à diverses étapes selon le type d’AA duquel il provient Glycolyse (néoglucogenèse) via alanine → cycle glucose-alanine Acétyl-CoA Cycle de Krebs (entrée directe) Acide cétonique
OXYDATION DES PROTÉINES -» Substrat acide aminé (AA)
OXYDATION DES PROTÉINES -» Oxydation nécessitant élimination de l’azote (ne pouvant être oxydé) par l’urée
OXYDATION DES PROTÉINES -» processus de synthèses de l’ATP par les protéines Néoglucogénèse → système glycolytique Acétyl CoA → cycle de Krebs Entrée directe dans le cycle de Krebs
Azote retirée durant la désamination Donne naissance molécule d’ammoniaque → urée → excrétion par les reins via urine Une petite partie de l’azote est utilisé pour former de nouveaux AA Groupement amine contient azote
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - BESOIN O2 GLUCIDES ET LIPIDES
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - PAS BESOIN D'O2 ATP-PCr ET GLYCOLYSE
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - RÉACTION CHIMIQUE GLOBALE -» ATP-PCr VOIE AÉROBIQUE : PCr en Cr
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - RÉACTION CHIMIQUE GLOBALE -» GLYCOLYSE GLUCOSE ou GLYCOGÈNE en LACTACTE
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - RÉACTION CHIMIQUE GLOBALE -» AÉROBIE (GLUCIDE) GLUCOSE ou GLYCOGÈNE en CO2 ET H2O
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - RÉACTION CHIMIQUE GLOBALE -» AÉROBIE (LIPIDE) AGL ou TRIGLYCÉRIDE en CO2 ET H2O
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - ATP FORMÉ PAR SECONDE -» ATP-PCr 10
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - ATP FORMÉ PAR SECONDE -» GLYCOLYSE 5
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - ATP FORMÉ PAR SECONDE -» AÉROBIE (GLUCIDE) 2.5
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - ATP FORMÉ PAR SECONDE -» AÉROBIE (LIPIDE) 1.5
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - ATP FORMÉ PAR SUBSTRAT -» ATP-PCr 1
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - ATP FORMÉ PAR SUBSTRAT -» GLYCOLYSE 2-3
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - ATP FORMÉ PAR SUBSTRAT -» AÉROBIE (GLUCIDE) 32-33
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - ATP FORMÉ PAR SUBSTRAT -» AÉROBIE (LIPIDE) PLUS DE 100
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - CAPACITÉ DISPONIBLE -» ATP-PCr MOINS DE 15 SEC
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - CAPACITÉ DISPONIBLE -» GLYCOLYSE MOINS D'UNE MIN
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - CAPACITÉ DISPONIBLE -» AÉROBIE (GLUCIDE) MOINS DE 90 MIN
MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE - CAPACITÉ DISPONIBLE -» AÉROBIE (LIPIDE) JOURS
Created by: MOLLYDIONNE