Busy. Please wait.
or

show password
Forgot Password?

Don't have an account?  Sign up 
or

Username is available taken
show password

why


Make sure to remember your password. If you forget it there is no way for StudyStack to send you a reset link. You would need to create a new account.
We do not share your email address with others. It is only used to allow you to reset your password. For details read our Privacy Policy and Terms of Service.


Already a StudyStack user? Log In

Reset Password
Enter the associated with your account, and we'll email you a link to reset your password.
Don't know
Know
remaining cards
Save
0:01
To flip the current card, click it or press the Spacebar key.  To move the current card to one of the three colored boxes, click on the box.  You may also press the UP ARROW key to move the card to the "Know" box, the DOWN ARROW key to move the card to the "Don't know" box, or the RIGHT ARROW key to move the card to the Remaining box.  You may also click on the card displayed in any of the three boxes to bring that card back to the center.

Pass complete!

"Know" box contains:
Time elapsed:
Retries:
restart all cards
Embed Code - If you would like this activity on your web page, copy the script below and paste it into your web page.

  Normal Size     Small Size show me how

Neuroscience Exam#1

QuestionAnswer
L’électroencéphalographie (EEG) offre une excellente précision spatiale mais pas temporelle Faux
L’effet d’une stimulation magnétique transcrânienne (TMS) appliquée au cortex moteur peut être enregistré au niveau des muscles. Vrai
L’imagerie par résonance magnétique (IRM) nécessite l’injection d’une substance radioactive. Faux
Avec la magnétoencéphalographie (MEG), on mesure la réponse hémodynamique (changements de débit sanguin). Faux
Quand un niveau spinal est situé au-dessus d’un autre on peut dire qu’il est d’avantage en rostral. Vrai
Quand une région du cortex cérébral est située en avant d’une autre on peut dire qu’elle est davantage en rostral. Vrai
Le système nerveux périphérique inclut les nerfs périphériques et crâniens, la rétine, l’organe de Corti, ainsi que la moelle épinière. Faux
Le système nerveux central inclut notamment le diencéphale et le bulbe rachidien (medulla oblongata). Vrai
Les approches de neuroréadaptation les plus utilisées telles Bobath, Brunnstrom et Ayres sont fondées sur les découvertes permises par les nouvelles approches d’étude du système nerveux. Faux
La thérapie de contrainte consiste à forcer l’utilisation du membre atteint. Vrai
La plupart des corps cellulaires des neurones sont situés dans les ganglions paravertébraux. Faux
Le système nerveux entérique est une partie du diencéphale. Faux
Au niveau spinal la matière grise spinale est centrale, entourée de matière blanche. Vrai
Quand une région de la moelle épinière est située en avant d’une autre on peut dire qu’elle est d’avantage en ventrale. Vrai
Si on considère l’amont comme l’origine du sens orthodromique, les dendrites sont situées en aval de la zone gachette. Faux
Si on considère l’amont comme l’origine du sens orthodromique, le présynaptique est situé en aval de la zone gachette. Vrai
L’arachnoïde est une partie de la barrière hématoencéphalique. Vrai
Les ventricules sont des cavités entre le crâne et le cerveau Faux
Le liquide cérébro-spinal est formé au niveau de la moelle épinière. Faux
Les ventricules 3 et 4 sont symétriques, l’un à droite et l’autre à gauche. Faux
Un message du cerveau vers la périphérie est un message efférent Vrai
Un message de la médulla vers la périphérie est un message efférent. Vrai
La moelle épinière est un synonyme de la moelle osseuse Faux
La moelle épinière comporte des racines, des cornes et des colonnes. Vrai
Une corne est constituée de matière blanche Faux
La moelle épinière est impliquée dans certaines réactions du système nerveux autonome. Vrai
Les patrons locomoteurs sont générés par le cortex cérébral Faux
Les soma des neurones afférents sont situés dans la corne ventrale Faux
Médulla et bulbe rachidien sont des synonymes Vrai
La décussation pyramidale sépare moelle épinière et bulbe rachidien. Vrai
Les nerfs crâniens originent du mésencéphale Faux
Le lobe limbique est une partie du cortex cérébral non visible de l’extérieur du cerveau Vrai
Lobes frontal et pariétal sont séparés par la scissure sylvienne. Faux
Lobes pariétal et temporal sont séparés en partie par la scissure rolandique. Faux
Lobes frontal et temporal sont séparés par le sillon central. Faux
Le lobe occipital est caudal au lobe pariétal. Vrai
Les noyaux gris centraux sont aussi appelés ganglions de la base Vrai
La formation hippocampique est essentielle à la mémorisation. Vrai
Le système limbique inclut putamen, noyau caudé et globus pallidus. Faux
L’hypothalamus est le centre principal de la régulation hormonale. Vrai
L’IRM permet à la fois des images anatomiques et foncitonnelles. Vrai
L'IRM, le PET-scan et l'imagerie optique permettent de détecter l’activité électrique du cerveau. Faux
Le MEG et le EEG sont sensibles à l’hémodynamique. Faux
L’IRMf a une excellente résolution temporelle Faux
La TMS (stimulation magnétique transcranienne) permet, entre autre, de réaliser des lésions virtuelles du cerveau. Vrai
L’électroencéphalographie permet de détecter l’épilepsie Vrai
L’électroencéphalographie permet de détecter la présence d’une tumeur Faux
L’électroencéphalographie permet de détecter l’état de conscience. Vrai
Les nœuds de Ranvier sont situés immédiatement après les terminaisons présynaptiques. Faux
Les zones gachettes sont situées entre les gaines de myéline. Faux
Le sens rétrograde est nécessairement artificiel. Faux
La zone postsynaptique est située sur les dendrites Vrai
Le soma contient le noyau, les réticulums endoplasmiques et l’appareil de golgi nécessaires à la synthèse des protéines tels que les neurotransmetteurs. Vrai
Les neurotransmetteurs sont transportés dans des petits sacs appelés vésicules synaptiques. Vrai
Les neurofilaments & microtubules servent au maintien de l’arborisation dendritique et de la structure de l’axone. Vrai
Est dit antérograde le sens normal de transmission de l’information nerveuse. Faux
La plupart des neurones possèdent un axone périphérique d’où provient l’information et un axone central qui la transmet. Faux
Les cellules de Purkinje sont des cellules du cortex cérébral qui possèdent une arborisation dendritique géante. Faux
La plupart des neurones sont des interneurones. Vrai
Une cellule est multipolaire si elle possède plusieurs axones. Faux
L'habituation est une forme de plasticité Vrai
La transformation des synapses silencieuses en synapses fonctionnelles explique la rapidité des réorganisations. Vrai
Lorsqu'un oedeme comprime une structure nerveuse, on parle de dégénerescence wallérienne. Faux
L'hippocampe est une des régions dans laquelle on ne retrouve pas de LTP Faux
Lors d'une ischémie, la relache de glutamate par les neurones morts provoque une hyperactivation métabolique des neurones proches de la lésion, ce qui les mets en danger et augmente la taille de la lésion. Vrai
Les canaux AMPA sont impliqués dans la potentialisation à long terme suite à la capture de glutamate concomitante à un potentiel d’action post-synaptique. Faux
La potentialisation à long terme (LTP) est un processus de renforcement synaptique très étudié pour son rôle probable derrière plusieurs types de mémoire. Vrai
La mémoire est une forme de plasticité Vrai
Lorsque la réponse à un stimulus diminue à long terme suite à l’application répétée de ce même stimulus, on parle d’habituation. Faux
Les canaux AMPA sont impliqués dans la potentialisation à long terme suite à la capture de glutamate concomitante à un potentiel d’action pré-synaptique. Faux
Les aires visuelles chez les non-voyants sont activés pendant la lecture de Braille. Vrai
Les canaux AMPA sont impliqués dans l’hyperpolarisation rapide suite à la capture de glutamate. Faux
Il existe des périodes critiques jusqu'à l'age adulte. Faux
Lorsqu'un son significatif est entendu de manière répétée, l'amplitude des réponses neuronales à ce son augmente. Vrai
L'applicaton répétée d'une stimulation entraîne une diminution de la réponse. Vrai
Lorsque la réponse à un stimulus augmente à long terme suite à l’application répétée de ce même stimulus, on parle d’habituation. Faux
Durant le développement il existe des périodes critiques durant lesquelles le nombre de synapses augmente fortement. Faux
L'entrée de magnésium en intracellulaire cause l'insertion des récepteurs AMPA dans les synapses silencieuses Faux
Le système nerveux se construit par ajout progressif de synapse durant le développement. Faux
Lorsque de nouveaux symptômes apparaissent chez quelqu'un ayant eu la polio, cela signale une reprise de l'infection. Faux
Lorsque le neurone est inactif, des ions magnésium inactivent ses canaux AMPA. Faux
Lorsqu’un potentiel d’action arrive en présynaptique, le bouchon de magnésium est éjecté des canaux NMDA. Faux
La plasticité peut survenir à l'intérieur d'une aire cérébrale lésée, mais également impliquer les aires qui y sont connectées. Vrai
L'émondage est le phénomène par lequel une importante proportion de synapses sont éliminées. Vrai
Les canaux AMPA sont impliqués dans l’hyperpolarisation rapide suite à la capture de GABA. Faux
Des changements morphologiques peuvent causer de la LTP. Vrai
Lorsqu'une aire est lésée, les amplitudes des changements entre les aires sont corrélées, i.e. plus il y a de perte dans la région motrice primaire de la main, plus cette région prend de l’expansion dans le pré-moteur. Vrai
Une fois la période critique achevée, il n'y a plus de synapses silencieuses mais uniquement des synpases actives. Faux
La dégénerescence Wallérienne est basée sur l’idée que les axones comportent leur propre machinerie cellulaire. Faux
Un mécanisme de plasticité (<10 minutes) est l'insertion de récepteurs AMPA dans la membrane post-synaptique Vrai
La loi de Hebb n’implique pas nécessairement une sommation temporelle Vrai
Lorsqu'un motoneurone innerve une fibre motrice orpholine, on parle d'hypersensibilité de dénervation. Faux
La récupération suite à une polio implique que les motoneurones survivant innervent les fibres motrices orphelines. Vrai
Lorsqu'une fibre neuronale est sectionnée, la partie distale produit un nouveau corps cellulaire. Faux
Durant le développement il existe des périodes critiques durant lesquelles le nombre de synapses augmente fortement. Faux
Toutes les aires corticales passent par une période critique en même temps. Faux
La loi de Hebb permet aux neurones de détecter les coïncidences temporelles Vrai
Pour qu'un canal NMDA s'ouvre, il doit y avoir à la fois un potentiel d'action présynaptique et un potentiel d'action post-synaptique Vrai
Lorsque la réponse à un stimulus diminue à court terme suite à l’application répétée de ce même stimulus, on parle d’habituation. Vrai
La plasticité peut survenir en réponse à une lésion, mais aussi à l'exercice d'une occupation. Vrai
Le système nerveux périphérique constitue un milieu défavorable à la repousse neuronale. Faux
Chez l'adulte, le cerveau ne démontre pas de plasticité Faux
Une synapse est dite silencieuse quand elle ne possède pas de récepteur NMDA Faux
Les canaux AMPA sont impliqués dans la dépolarisation rapide suite à la capture de GABA. Faux
L’efficacité synaptique peut se rétablir suite à une diminution de la pression. Vrai
Chaque aire corticale passe par une période critique, en commençant par les aires sensorielles primaires et en finissant par les aires préfrontales. Vrai
Lorsque la réponse à un stimulus augmente à court terme suite à l’application répétée de ce même stimulus, on parle d’habituation. Faux
L'apprentissage est une forme de plasticité Vrai
Les canaux AMPA sont impliqués dans la dépolarisation rapide suite à la capture de glutamate. Vrai
Les canaux NMDA sont impliqués dans la potentialisation à long terme suite à la capture de glutamate concomitante à un potentiel d’action pré-synaptique. Faux
Lorsqu'un son significatif est entendu de manière répétée, l'amplitude des réponses neuronales à ce son diminue. Faux
Dans les AVC la libération anormale de glutamate est causée par la mort de neurones Vrai
Les cartes corticales sont d'autant plus modifiée que l'activité réalisée est significative et demandante. Vrai
Dans les AVC la libération anormale de glutamate cause la mort de neurones. Vrai
Si deux cellules sont activées en même temps, la force de leur connexion augmente. Vrai
Le fonctionnement du récepteur AMPA explique la loi de Hebb Faux
Les cartes corticales auditives sont organisées de manière somatotopique Faux
La régénération dans le système nerveux central est facilitée par la croissance du neurolemne. Faux
Dans des maladies telles que la polio, les axones des motoneurones vont dégénérer suite à l’atrophie musculaire. Faux
Les canaux NMDA sont impliqués dans la potentialisation à long terme suite à la capture de glutamate concomitante à un potentiel d’action post-synaptique. Vrai
les neurones sont les seuls cellules excitables du corps humain. Faux
le potentiel de repos d'un neurone est d'environ -65mV Vrai
il existe trois types de transport axoplasmique Faux
le potentiel d'action prend son origine dans le soma du neurone Faux
la myasthénie est une maladie due à la destruction de la gaine de myéline Faux
les drogues peuvent agir au niveau des synapses en agissant sur les récepteurs membranaires Vrai
une même molécule peut à la fois être un neurotransmetteur et un neuromodulateur Vrai
le seuil d'excitation du neurone désigne le seuil nécessaire à atteindre pour qu'un potentiel d'action soit généré Vrai
le cytosol est une solution riche en potassium Vrai
Chaque neurone peut reçevoir des influx nerveux de plusieurs milliers d'autres neurones Vrai
les canaux sodique et potassique sont deux formes de canaux ioniques responsable de la propagation du potentiel d'action Vrai
la répartition égale des ions de part est d'autre de la membrane neuronale, quand le neurone est au repos, est une propriété importante pour la génération de potentiels d'action Faux
le cytosol désigne le liquide acqueux dans lequel beignent les neurones Faux
les astrocytes jouent un rôle important dans le maintien de la barrière hémato-encéphalique Vrai
le nombre d'interneurone dans le système nerveux est plus important que celui des neurones moteurs Vrai
au niveau du SNC le rôle de la microglie est négligeable dans la réponse immunitaire Faux
l'ouverture des canaux sodique est responsable de la phase de dépolarisation du neurone Vrai
la membrane neuronale permet le maintien d'un gradient de concentration de différents ions entre l'Intérieur et l'extérieur de la cellule Vrai
les pompes Na-K agissent contre le gradient naturel des ions Na+ et Cl- Faux
le neurone peut être divisé en trois parties distinctes qui sont: le corps cellulaire, les dendrites et l'axone Vrai
le GABA est un neurotransmetteur permetant la génération d'un potentiel post-synaptique excitateur Faux
le transport antérograde désigne un déplacement de la terminaison nerveuse jusqu'au soma Faux
les ions traversent la membrane plasmique uniquement dans le sens de leur gradient de concentration Faux
si les potentiels récepteurs qui passent dans le neurone ne permettent pas d'atteindre le seuil d'excitation du neurone un potentiel d'action sera déclanché mais n'atteindra pas la terminaison axonique Faux
le calcium agit sur la transmission synaptique en permettant la fixation des vésicules pré-synaptiques à la membrane plasmique Vrai
le soma est constitué des mêmes organites que les autres cellules du corps humain Vrai
la phase de dépolarisation du neurone est une phase transitoire ne durant pas plus de quelque msec. Vrai
la sclérose en plaque est une maladie autoimmune due à la destruction de certaines cellules gliales Vrai
la canalopathie désigne une maladie due à une atteinte des canaux ioniques Vrai
plus le diamètre de l'axone est petit plus le potentiel d'action se propage rapidement Faux
il y a deux sortent de dendrites: l'axone et les neurites Faux
des neurones efferents désignent des neurones allant de la périphérie vers le cerveau Faux
les dendrites des neurones peuvent contenir à leur surface des épines Vrai
le potassium est plus concentré à l'intérieur qu'à l'extérieur de la cellule Vrai
la synthèse des protéines du neurone à lieu au niveau des boutons synaptiques Faux
un potentiel d'action peut être déclanché dans le soma si la sommation des potentiel post-synaptique est suffisante Faux
les neurotransmetteurs sont contenus dans des vésicules post-synaptiques dont la membrane est de même composition que la membrane plasmique Faux
les récepteurs métabotropiques font intervenir une protéine G Vrai
il existe plusieurs mode de classification des neurones Vrai
Les potentiel post-synaptiques inhibiteurs diminuent les probabilités de déclenchement d'un nouveau potentiel d'action dans le neurone cible Vrai
les anions sont des molécules chargées positivement présentent en grande quantité à l'intérieur de la cellule. Faux
l'arborisation dendritique désigne l'ensembles des dendrites d'un neurone Vrai
les cellules de Schwann sont une des 4 formes de cellules gliales que l'on retrouve dans le SNC Faux
l'ion Cl- étant plus concentré à l'intérieur qu'à l'extérieur de la cellule, la face interne de la membrane neuronale est chargée plus négativement que ça face externe Faux
l'axone d'un neurone peut atteindre 1mètre de long Vrai
quand la membrane neuronale est repos les ions sont répartient de manière égale de part et d'autre de la membrane Faux
le pérycaryon est un autre nom pour désigner le corps cellulaire Vrai
les oligodendrocytes forment la gaine de myéline des neurones et permettent d'augmenter la rapidité de transmission du potentiel d'action Vrai
la face externe de la membrane neuronale est chargée plus négativement que ça face interne. Faux
les vésicules synaptiques sont constitués comme la membrane plasmique d'une double couche de phospholipides Vrai
Il y a environ 10 fois plus de neurones dans le système nerveux que de cellules gliales Faux
Les récepteurs post-synaptiques qui activent directement les canaux ioniques sont des protéines transmembranaires qui fonctionne à la fois comme récepteurs post-synaptiques et comme canal ionique Vrai
les neurones peuvent avoir une action directe ou indirecte sur les canaux ioniques Vrai
un neurone comportant 2 axones est appelé neurone bipolaire Faux
certains neurones du système nerveux ne comportent pas de gaine de myéline Vrai
le neurone est dit hyperpolarisé quand la face interne de la membrane plasmique est plus négative qu'elle ne l'était au repos Vrai
le potentiel d'action diminue avec la distance Faux
les potentiels post-synaptiques excitateurs peuvent se transformer en potentiel d'action Vrai
L’asphyxie périnatale est une cause fréquente de paralysie cérébrale. Faux
La prématurité et la leucomalacie périventriculaire sont responsables de la majorité des cas d’hémiparésie. Faux
L’effet du Botox dans le traitement de la spasticité est d’une durée de 6-8 mois. Faux
La diparésie spastique implique une atteinte des 4 membres Vrai
La spasticité résulte d’une atteinte du neurone moteur supérieur alors que l’hypotonie est toujours secondaire à une atteinte du neurone moteur inférieur (nerf ou muscle). Faux
L’hémiparésie congénitale est à prédominance brachiale le plus souvent. Vrai
Les réflexes primitifs ou archaïsmes qui persistent après l’âge de 6 mois signent une dysfonction du SNC. Vrai
L’hypotonie tronculaire peut être associée à de la spasticité au niveau des membres dans un cas de paralysie cérébrale. Vrai
La spasticité est une augmentation de tonus qui est vélocité indépendant. Faux
La fermeture du tube neural se produit au jour 12 de gestation Faux
Un faciès hypoexpressif est un signe de myopathie Vrai
La myélinisation est presque terminée à la naissance Faux
La synaptogénèse occupe une bonne portion de la deuxième moitié de la grossesse Vrai
La majorité des problèmes cliniques rencontrés en neurologie pédiatrique trouvent leur origine dans la période périnatale et postnatale. Faux
La synaptogénèse se poursuit durant plusieurs années en post-natal Vrai
Plus l’insulte survient tôt dans la grossesse, plus les séquelles neurologiques sont majeures. Vrai
Le retard intellectuel n'est pas nécessaire au diagnostic de paralysie cérébrale Vrai
L’agénésie du corps calleux est rarement associée à un retard de développement Faux
Un myéloméningocèle au niveau L1 est le plus souvent compatible avec une marche autonome. Faux
La migration neuronale intéresse le dernier tiers de la grossesse Faux
Le concept de plasticité cérébrale fait surtout référence à la migration neuronale. Faux
L’asphyxie périnatale qui devient responsable de séquelles neurologiques, passe souvent inaperçu à la naissance. Faux
Le retard de développement est souvent expliqué par une imagerie cérébrale anormale. Faux
Le retard des fonctions cognitives chez certains patients avec spina-bifida peut-être secondaire à l’hydrocéphalie. Vrai
La prédominance manuelle avant un an est un symptôme de l’hémiparésie congénitale. Vrai
La spasticité est une augmentation de tonus qui est vélocité indépendant Faux
La leucomalacie périventriculaire est responsable de l’hémiparésie congénitale Faux
L’incidence de la paralysie cérébrale est de 10 cas pour 1000 naissances vivantes Faux
La prise d’acide folique avant et au moment de la conception réduit le risque d’anomalies de clivage Faux
Une lésion du neurone moteur inférieur est synonyme de myélopathie Faux
La paralysie cérébrale peut être une anomalie de posture Vrai
Un arche plantaire accentué (pied creux ou pieds cavus) est souvent associé à l’épilepsie. Faux
L’hypotonie centrale peut-être associée à une lésion du neurone moteur supérieur Vrai
La méningite est possiblement responsable de certains cas de paralysie cérébrale Vrai
La plupart des problèmes cliniques rencontrés en neuro-pédiatrie résultent d’une insulte cérébrale survenue en pré, péri ou post natal? Pré
Placer dans un ordre croissant de survenue durant la grossesse (du plus précoce au plus tardif) les trois périodes de l’embryogénèse cérébrale suivantes : (1) La migration neuronale (2) La prolifération neuronale (3) La synaptogénèse 2-1-3
Le myéloméningocèle lombaire et ses lésions associées peuvent donner les séquelles suivantes : A. Paraplégie B. Hémihypoesthésie C. Troubles sphinctériens D. a, b et c sont vrais E. a et c sont vrais E)
diparésie spastique: A. Les enfants nés à terme sont les plus touchés. B. Les 4 membres sont impliqués inférieurs + que supérieurs. C. Seulement les deux membres inférieurs sont touchés. D. Les 4 membres sont impliqués pareil E. E. L’épilepsie B)
C'est au cours du stade embryonnaire que sont formée l'endoderme, le mésoderme et l'ectoderme. Faux
Trois couches cellulaires sont constituées au cours du stage pré-embryonnaire: l'endoderme, le mésorderme, ainsi que l'ectoderme. Vrai
L'ectoderme se divise au cours du stade embryonnaire, pour permettre la constitution du système nerveux, de l'épiderme et des organes sensoriels. Vrai
L'exoderme et l'endoderme sont les deux feuillets formés au cours du stade pré-embryonnaire. Faux
L'embryon se forme par l'entremise du blastocyste, qui constitue un amas de cellules regroupées au cours du stade pré-embryonnaire. Vrai
Au cours du stade pré-embryonnique, le blastocyste, c'est-à-dire une masse cellulaire, permettra la formation de l'embryon. Vrai
Le cerveau et la moelle épinière se forment à partir du tube neural. Vrai
Le cerveau et la moelle épinière se développent en partie seulement à partir du tube neural. Faux
L'ouverture du tube neural permet la formation des trois parties du cerveau, soit le cerveau antérieur, le cerveau moyen et le cerveau postérieur. Faux
C'est dans le cerveau moyen que se situe l'aqueduc de Sylvius, qui relie le 1er et le 2e ventricule Faux
La destination finale des neurones détermine le rôle joué par ceux-ci dans le cerveau. Vrai
Le derme est formé par le dermatome, qui constitue la partie latérale des somites. Vrai
Les fonctions de chacun des neurones sont déterminés 1) génétiquement et 2) par leur destination finale suite à leur migration. Faux
Le rôle qui sera joué par chacun des neurones est déterminé lors de la destination finale de ceux-ci lors du processus de migration. Vrai
La partie latérale des somites, les dermatomes, assurent la formation du derme. Vrai
Le dermatome est la partie postériomédiale des somites. Celui-ci permet la constitution du derme. Faux
L'absence de fermeture de la partie inférieure du tube neural occasionne le développement d'une spina bifida. Vrai
Lors de la formation du cerveau, une absence de fermeture de la partie inférieure du tube neural entraîne une spina bifida. Vrai
L’ouverture des neuropores dans la partie antérieure et postérieure du tube neural suite à la formation du cerveau entraîne la présence de la spina bifida. Faux
Les carences alimentaires de la mère au cours de la grossesse n'entraînent aucun dommage permanent chez l'enfant à naître. Faux
Des carences alimentaires au cours de la grossesse peuvent entraîner le développement de la spina bifida chez le fœtus. Vrai
Contrairement à ce qui est généralement soutenu, les carences alimentaires de la mère au cours de la grossesse n’entraînent aucun dommage permanent chez l’enfant à naître. Faux
Le méningocèle est la forme de spina bifida la moins sévère. Il est suivi (par ordre de sévérité) du myéloméningocèle et du myéloschisis. Vrai
Les formes de spina bifida, par ordre de sévérité croissante, sont les suivantes : le myéloschisis, le méningocèle et le myéloméningocèle. Faux
Les formes de spina bifida, par ordre de sévérité, sont les suivantes: le méningocèle, le myéloméningocèle et le myéloschisis. Vrai
Des déficits cognitifs, des problèmes de vessie, ainsi que d'intestion, peuvent être observés chez les personnes atteintes de certaines formes de spina bifida. Vrai
Chez les personnes atteintes de certaines formes de spina bifida, des problèmes de vessie, d'intestin et des déficits cognitifs peuvent être observés. Vrai
Toutes les formes de spina bifida apparaissent en concomitance avec des déficits cognitifs, des problèmes de fonctionnement des membres inférieurs et des problèmes de la vessie et/ou de l’intestin. Faux
Les anomalies (ou lésions) des épines dendritiques peuvent expliquer l’apparition d’une déficience physique. Faux
Des anomalies des épines dendritiques peuvent expliquer la présence d'une déficience intellectuelle. Vrai
La présence d'une déficience intellectuelle peut s'expliquer par des anomalies des épines dendritiques. Vrai
La prise de stimulants peut générer des impacts favorables chez certaines personnes atteintes de TDAH. Ceux-ci agissent en augmentant la stimulation de la dopamine et de la norepinephrine dans les synapses. Faux
La prise de certains stimulants est favorable chez certaines personnes présentant un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité, puisque ceux-ci contribuent à stimuler la présence de la dopamine et de la norepinerphrine dans les synapses. Vrai
La prise de stimulants par les personnes présentant un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité peut contribuer à stimuler la présence de la dopamine et de la norepinerphrine, agissant ainsi favorablement pour les personnes atteintes. Vrai
Le plus souvent, les troubles développementaux du système nerveux qui apparaissent après la 20e semaine de grossesse sont plus graves que ceux qui apparaissent avant la fin de cette même période. Faux
Les plus importants troubles développementaux du système nerveux apparaissent généralement avant la 20e semaine de gestation, c’est-à-dire au cours du stade pré-embryonnaire. Faux
Le plus souvent, c’est avant le 5e mois de grossesse (plus précisément, au cours du stade embryonnaire) que les troubles développementaux les plus important affectant le système nerveux sont susceptibles d’apparaître. Vrai
La prévalence des difficultés cognitives est de 75% chez les personnes vivant avec un trouble du spectre de l'autisme. Dans nombre de cas, la présence de difficultés langagières et au niveau de la mémoire de travail est également notée. + gars que filles Vrai
Dans approximativement 75% des cas, les troubles du spectre de l’autisme sont accompagnés de difficultés cognitives, motrices, sensorielles et du système nerveux sympathique. Les garçons en sont davantage atteints que les filles. Faux
Des difficultés cognitives affectent 75% des personnes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme. Dans nombre de cas, on note également des difficultés langagières et au niveau de la mémoire de travail. + gars que filles Vrai
L’hétérotopie et l’épilepsie sont dues à la présence de cellules disposés à des endroits inappropriés du cerveau. Elles peuvent se développer aussi tôt qu’au cours de la 6e semaine de la grossesse. Faux
L’hétérotopie et l’épilepsie sont dues à la présence mal calibrée des cellules dans certaines zones du cerveau. Elles peuvent se développer aussi tôt qu’au cours de la 12e semaine de la grossesse. Faux
L’hétérotopie et l’épilepsie sont attribuables à la présence de cellules dans des endroits inappropriés du cerveau. Elles peuvent se développer aussi tôt qu’au cours de la 12e semaine (ou 3e mois) de gestation. Vrai
La trisomie 21 et les diverses autres formes de déficiences intellectuelles, ainsi que la déficience motrice cérébrale, peuvent émerger au cours de la formation des synapses et de la croissance des dendrites et ce, dès le 3e mois de gestation. Faux
formation des synapses et croissance des dendrites et des axones, sont parmi les étapes développementales qui, dès la 5e mois de gestation, peuvent entraîner l'apparition de la paralysie cérébrale ou de la triso21 ou autres déficiences intellectuelles. Vrai
formation des synapses et croissance des dendrites se font dès la 12e semaine. C'est au cours de leur formation que peuvent émerger des pathologies ou malformations telles la déficience motrice cérébrale, la triso21 et autres déficiences intellectuelles. Faux
Dans la majorité des cas, l'interruption du développement lors d'une période critique occasionne des retards de développement qui sont, le plus souvent, réversibles et sans conséquence. Faux
Il n'existe aucune association entre l'interruption du développement lors d'une période critique et la présence de troubles du développement. Faux
Des déficits permanents peuvent être entraînés par une interruption du développement au cours d'une période critique. Vrai
Created by: 1436147198